MOTEUR  DE RECHERCHE

Vous souhaitez retrouver rapidement une page ? Utilisez ce moteur de recherche en saisissant les mots-clés qui vous intéressent.


Accès membres

Mot de passe oublié ?

Calendrier
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
14
16
17
18
19
20
21
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lettre d'information

S'abonner à la newsletter

Agenda

mardi 13/12

18h30

Strasbourg

Stàmmtisch ASMA au Cerf d'Or 

(6 place de l'Hôpital, Strasbourg)

vendredi 16/12

18h30

Mulhouse

Stàmmtisch ASMA aux Caves du Vieux Couvent

(23 rue du Couvent, Mulhouse)

 

Dans l'actualité

ITE : Suite mais pas encore fin

Notre mobilisation contre l'ITE (Isolation Thermique Extérieure) ne doit pas faiblir, car le décret aux conséquences potentiellement dramatiques sur notre patrimoine sera, à l'heure actuelle, toujours appliqué en Janvier.
Madame Royal a certes évoqué un décret modificatif excluant le bâti ancien (avant 1948); mais comme les promesses n'engagent que ceux qui y croient, nous cesserons notre mobilisation lorsque nous aurons des faits, et des certitudes.
Nous participons donc toujours, avec les associations du patrimoine, à contrer l'intense lobbying qui se joue en coulisses...
http://www.capital.fr/immobilier/actualites/renovation-des-vieilles-batisses-la-reforme-de-segolene-royal-qui-affole-les-defenseurs-du-patrimoine-1182411
Si vous disposez d'informations plus précises ou souhaitez nous accompagner dans cette aventure, contactez-nous.ITE

 

Maison primée !

Un grand bravo à Denis Elbel, membre du bureau ASMA, dont la récente restauration d'un corps de ferme a obtenu le deuxième prix du concours national "Architecture et Patrimoine", organisé par Maisons Paysannes de France !

dna_DENIS

Rendez-vous au Conseil Départemental du Bas-Rhin

Le 29 Novembre, l'ASMA a rendez-vous avec des représentants du Conseil Départemental du Bas-Rhin.
Elle rencontrera Mme Stella Staub, Directrice de Cabinet, Mme Magalie Weistroffer, Directrice de la Mission Culture & Tourisme, M. Etienne Wolf, Vice-Président en charge de la politique de l'habitat (et Maire de Brumath).
Dans le cadre de son intense travail de lobbying, ce rendez-vous nous permettra de sensibiliser les élus aux problématiques et enjeux liés au bâti ancien en Alsace; et sera aussi l'occasion de présenter des outils concrets pour procéder à sa sauvegarde et à sa valorisation.
Gageons que nous aurons en face de nous des élus ouverts et sensibles à ce sujet fondamental d'un point de vue écologique, social, culturel et économique.

L'ASMA sur les ondes

Denis Elbel intervenait sur France Bleu Elsass le 9 novembre dernier. Une interview d’une demi-heure en direct , largement consacrée au décret isolation de Ségolène Royal qui entrera en vigueur au 1er janvier 2017 : comment , avec l’aide de l’ASMA , contourner tout à fait légalement l’obligation d’isoler nos maisons anciennes par l’extérieur. Uff Elsàsserditsch nàdirli!!!

Vous pouvez réecouter (et même regarder) l'émission ici : 

http://www.dailymotion.com/video/x51bnl9_denis-elbel-de-l-association-pour-la-sauvegarde-de-la-maison-alsacienne_news

Etude du bâti ancien à Limersheim

limersheim

A l'initiative des élus, la commune de Limersheim procède à la rédaction d'un livre consacré au village, dont un chapitre sera dédié au bâti ancien.
L'ASMA se réjouit de la valorisation ainsi faite du patrimoine d'une aussi belle commune du sud de Strasbourg et, par l'intermédiaire de son Président, participe à l'élaboration de l'ouvrage.

Dans ce cadre, un appel est lancé : si vous disposez d'informations, de plans du village ou de photos anciennes (même d'une trentaine d'années), n'hésitez pas à nous les transmettre!

Merci par avance
contact@asma.fr
07 86 20 53 88

La chronique de Marc Grodwohl

Un endroit rêvé où se poser… et construire une alternative

Un des enfants talentueux du Sundgau est l’écrivain René-Nicolas Ehni. Dans les années 1970, il connut ses heures de gloire médiatique à Saint-Germain-des-Prés (et au-delà !), avant de se retirer en Crète qui convenait mieux à sa quête spirituelle. Ehni revenait régulièrement dans l’Eschentzwiller de son enfance, village juché au sommet d’une colline de pommiers qui se réduit aujourd’hui à d’assez jolis vestiges de centre ancien, entourés de lotissements. Déjà, Ehni ne reconnaissait plus ce village qui lui était devenu étranger et laid. Mais il admettait que d’autres après lui, qui n’avaient pas connu l’état antérieur, pouvaient toujours le trouver beau.

La rue des écoles à Luemschwiller, un ensemble homogène de la Renaissance. La maison Zaessinger est la grande bâtisse à droiteLa rue des écoles à Luemschwiller, un ensemble homogène de la Renaissance. La maison Zaessinger est la grande bâtisse à droite.

Les endroits où l’on peut revenir malgré le temps qui a passé, sans être blessé par ce qu’ils sont devenus, ne sont plus bien nombreux. Pas si loin d’Eschentzwiller, toujours dans la couronne mulhousienne, Luemschwiller est un de ces endroits miraculeusement préservés. L’ancien village viticole aligne, l’une auprès de l’autre, des maisons en pierres et en pans de bois dont la plupart remontent au XVIe s. et au début du XVIIe s., témoins d’une prospérité qui devait beaucoup à la voracité de la grande ville voisine, exigeante en vivres, en vin et en pierres de construction issues des carrières de calcaire.

Cet ensemble a bien failli être amputé d’une de ses plus belles composantes. Une maison branlante se faisait remarquer par ses chaînages d'angle en pierres à bosses, ses ouvertures Renaissance finement travaillées – certaines murées – dont des portes en plein cintre, un peu énigmatiques car sculptées de grosses perles sur leur pourtour. A l’origine maison pour une famille, le bâtiment fut divisé plus tard en deux logements, ce qui altéra l’architecture initiale. Il n’y avait pas de terrain attenant. Et des lézardes impressionnantes balafraient les façades. C’était vraiment le genre de maison qu’ailleurs la commune aurait rachetée pour créer un parking, ou qu’un voisin aurait rasée pour avoir de l’air à l’abri d’une haie de thuyas…

La maison de 1575 en cours de restauration par Francis LinkLa maison de 1575 en cours de restauration par Francis Link

Depuis la fin de l’année 2012, achetée par Francis Link et Florence Lavault, la maison est sauvée. Le jeune couple a passé des mois et des mois, le soir, les vacances, les fins de semaine, à scruter chaque centimètre carré de murs et de sols pour s’approprier la maison, en essayant de la comprendre, de reconstituer l’idée et l’apparence premières –en l’occurrence en 1575 – et de saisir les transformations ultérieures. La somme de ces investigations, consignées par la photographie et le relevé, constituent aujourd’hui un trésor scientifique. Au fur et à mesure de l’avancement des connaissances, de la conquête prudente de certitudes, Francis Link a procédé aux travaux de consolidation qui furent souvent des reconstructions tant le bâtiment était instable. Il a gagné l’estime des habitants du village, qui au début le prenaient pour un inconscient.

Le linteau de la majestueuse porte de la maison Zaessinger, daté 1628Le linteau de la majestueuse porte de la maison Zaessinger, daté 1628

Aujourd’hui, un espace de projet fabuleux pour des nouveaux « faux inconscients » s’ouvre juste à côté de cette belle réalisation. M. Zaessinger, enfant du village, doit se résoudre à vendre la propriété ancestrale. Le logis Renaissance occupe deux étages, auxquels on accède par un escalier monumental qui conduit à une entrée datée 1628. La Stube conserve un beau poêle en terre cuite vernissée du réputé atelier Wanner de Linsdorf, c’est aussi devenu une rareté. En-dessous, une vaste cave rappelle l’activité viticole des constructeurs. Le logis s’inscrit dans l’alignement des pignons qui rythment la rue haute du village. Sur la cour donne une grange en parfait état qui, surprise, est juchée elle aussi sur une cave voûtée donnant sur la rue en contrebas. Détail émouvant : un socle de poêle porte la date 1634. Or les années 1632-1633 furent celles de l’occupation suédoise, particulièrement épouvantable aux alentours. Dès le départ de la soldatesque, les habitants survivants revinrent et reconstruisirent. Quelle leçon.

L’arrière de maison Zaessinger vu depuis la grange sur cave voûtéeL’arrière de maison Zaessinger vu depuis la grange sur cave voûtée

Evidemment, tout cela n’est aujourd’hui que du terrain à bâtir ! L’ampleur des lieux ferait reculer plus d’un particulier, alors qu’elle pourrait satisfaire un promoteur. Pour raser et construire du neuf, bien entendu, comme d’habitude.

Le problème du coût du foncier est évidemment une des raisons principales de la démolition de nos maisons et fermes. Ici la configuration des lieux permettrait très facilement à deux familles, partageant le même amour du patrimoine, à mener un projet commun. Deux à trois logements superbes pourraient être réalisés, laissant à chaque famille une complète autonomie, tout en laissant la porte ouverte à une réalisation du type « écohameau ». Nous avons évoqué dans un autre billet ce mode d’habitat qui a fait ses preuves en Allemagne. Il permet de mutualiser ou partager les coûts d’acquisition, de travaux, d’éventuelles parties communes (par exemple garages) et de prendre en compte les technologies d’économie ou de production d’énergies renouvelables.

Voilà un projet concret et positif… j’aurais de la peine à croire qu’il n’existe pas deux familles dans cette région qui rêvent d’un tel projet, mais ne savent pas que le lieu idéal existe.

Si intérêt, vous pouvez contacter M. Pierre Zaessinger au n° 06 61 71 40 38.

Et Luemschwiller, village préservé, mérite une visite.

Marc Grodwohl

Internet : www.marc-grodwohl.com
Pour réagir à ce billet : marc.grodwohl@orange.fr

 

Maisons en danger - Commission Sentinelles

Geispolsheim
L'ASMA a appris par voie de presse que cette maison sise 82 route de Strasbourg à Geispolsheim avait été récemment acquise et serait probablement démolie par une "Société Coopérative HLM", Habitat de l'Ill (site internet : http://www.habitatdelill.fr).

geispolsheim sentinelles
Son intérêt patrimonial et urbain (à l'entrée même du village, sur la rue principale) ne faisant aucun doute pour notre Association, nous avons décidé de nous emparer de ce dossier.
Fin Aout, nous avons envoyé un courrier à Monsieur le Maire afin de lui présenter notre Association et de solliciter un entretien pour discuter de l'avenir de cette propriété, comme de la protection de son patrimoine de manière générale; hélas sans réponse à ce jour.
Nous avons donc envoyé un nouveau courrier au premier magistrat de la commune, mais également à Habitat de l'Ill pour solliciter un rendez-vous et proposer la visite d'un architecte-conseil de l'ASMA sur site.
Affaire donc à suivre...

Rantzwiller
Cette très élégante maison chic du début du 19e située à Rantzwiller est proposée à la vente. Jusque là, rien d'anormal... Si ce n'est que l'agence immobilière a décidé de la commercialiser de cette manière : http://terrain-constructible-exclusivite-17326693.optimhome.com

rantzwiller sentinelles
La transmission de notre patrimoine ne devrait pas être qu'une histoire de gros sous ou de "surface à optimiser", mais aussi et surtout une affaire de sensibilité, d'expertise et de responsabilité.
Naturellement, tout le monde porte une part de responsabilité (du particulier qui ne souhaite pas que l'on touche à sa propriété privée en protégeant le centre historique dans le règlement d'urbanisme, aux élus ou aux promoteurs...), mais les agents immobiliers doivent assumer la leur afin que notre patrimoine soit transmis dans les meilleures conditions aux générations futures.

Duppigheim
Cela fait longtemps que cette belle maison à colombages située à Duppigheim est proposée à la vente, et elle ne trouve pas preneur.
Pourtant, elle est au coeur du centre historique du village, sur une petite placette au calme; et est parfaitement restaurable.

Duppigheim Sentinelles 1 (1)
Alors, où sont ces gros problèmes, pour qu'elle ne trouve pas preneur?
Eh bien à l'ASMA on en a identifié 2 principaux :
- le règlement d'urbanisme qui donne une bonne partie de ce terrain constructible, et qui est naturellement commercialisé comme tel à ce prix là. Pour acquérir, il faut donc soit un budget conséquent (intégrant le prix de vente et celui de la restauration), soit être un promoteur qui rentabilisera son achat par une "optimisation" de toute la parcelle en procédant à la démolition.
- l'annonce immobilière (à priori désactivée depuis) qui donne moins d'informations que s'il s'agissait d'un aspirateur d'occasion... Et encore, dit on "Aspirateur à réparer ou à jeter"?

Duppigheim Sentinelles 1 (2)
A la lumière de ces informations, il apparait légitime de se demander si la personne procédant à la commercialisation de cet ensemble n'a pas conscience qu'elle s'adresse plutôt à des promoteurs qu'à des restaurateurs.
Mais une question mérite néanmoins d'être posée : cette personne s'est elle assurée qu'un permis de démolir avait bien été accordé, laissant passer le délai de recours de 2 mois?
Sans cette démarche, cela pourrait être aisément apparenté à une annonce abusive.

Entzheim
L'ASMA a rencontré récemment les élus de la commune de Entzheim, afin de discuter du cas de la superbe maison à colombages dite "ferme Saint Denis" et du patrimoine de la commune de manière plus générale.
Un rendez-vous placé sous le signe de l'expertise et de l'échange sans langue de bois. Visite et analyse de cette ferme propriété de la commune depuis plusieurs décennies, laissée à son triste sort et dépérissant à vue d'oeil; elle mérite pourtant d'être conservée (elle est probablement la plus ancienne du village) et les élus semblent en avoir conscience.
Analyse de la maison avec toiture à quatre pans adjacente, présentant un intérêt certain et également propriété de la commune depuis peu.

Entzheim sentinelles
Une belle réserve foncière... Mais aussi et surtout un patrimoine précieux pour le coeur historique de cette commune, dont la valorisation est tout à fait possible et que l'ASMA suivra avec attention.
De riches échanges, certains élus plus réceptifs que d'autres, quelques promesses de collaboration....
Une affaire à suivre, car valoriser les belles initiatives, l'ASMA n'attend que ça!

Schiltigheim
Monsieur le Maire et des élus ont reçu l'ASMA mi-Octobre afin de discuter du devenir de certains éléments du patrimoine Schillickois faisant débat ces derniers temps.
Il s'agit essentiellement de la préservation de la maison 19e dite "Villa Gruber" ainsi que de la maison dite du Dinghof en photo.

Schiltigheim Sentinelles
La villa Gruber fait partie d'un ensemble brassicole dont les éléments emblématiques vont être préservés; les élus soutiennent que l'équilibre financier d'un tel projet pourrait être remis en question par une sauvegarde supplémentaire, dont le coût serait nécessairement répercuté sur les futurs acquéreurs.
Ils confirment donc que le projet inclue la démolition de cette villa, et l'ASMA le déplore.
Concernant la belle maison du Dinghof déjà évoquée, les élus affirment qu'elle sera restaurée par un démontage-remontage d'une dizaine de mètres. Un Architecte-conseil bénévole de l'ASMA s'est déplacé sur site, et à la demande même des élus, il y a plus de 2 ans déjà.
Contrairement à ce qui a été affirmé, ce dernier a confirmé qu'au vu de l'état structurel, un démontage-remontage était nécessaire pour procéder à sa restauration.
L'ASMA salue donc la volonté de préservation des élus avec lesquels elle a entamé des échanges constructifs qu'elle espère voir concrétisés très prochainement; à cette fin, elle a proposé son soutien bénévole et attend le retour des élus.
Enfin, l'ASMA rappelle qu'elle n'a pas de leçons de sauvegarde à recevoir de certains riverains dont la fibre patrimoniale s'est déclarée le jour où un petit collectif a été envisagé sur une parcelle voisine de la leur.
Notre Association se tient donc à la disposition de tous les amoureux du patrimoine, riverains comme élus, pour faire avancer de manière constructive et crédible la cause de notre beau patrimoine.

Hochfelden
Une maison intéressante proposée à la vente à Hochfelden.
Il est dit que la dépendance peut être démolie pour faire un logement.... Et pourtant, elle en a du potentiel cette grange !

hochfelden sentinelles
Et pourquoi construire une maison neuve quand on a une petite perle du patrimoine rural à restaurer, dont la beauté et la pérennité sera sans égal?
Amateurs, n'oubliez pas que notre Association vous conseille gratuitement lors de nos Stammtisch, et peut même échanger avec vous sur la faisabilité de vos projets en fonction de votre budget de de vos priorités avant acquisition.
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/1037025450.htm?ca=1_s


Burbach

Communiqué de presse de l'ASMA

L’avenir d’un presbytère du 16e siècle en suspens
C’est à Burbach, charmante commune d’Alsace Bossue ayant conservé un bâti très cohérent, que se trouve ce presbytère catholique au volume tout particulier, juste à côté de l’église.

Burbach Sentinelles

Ceint de murs de calcaire, assemblés en pierres sèches, l’ensemble en surélévation par rapport au jardin forme un authentique enclos au centre du village. C’est le cœur historique de Burbach. Daté par dendrochronologie lors d’une campagne scientifique menée par un professionnel mandaté par l’ASMA au printemps dernier, le bâtiment, ou plutôt sa charpente, a parlé ; malgré les quelques remaniements de façade et des tuiles modernes noires qui lui donnent une allure austère, nous avons là un des rares exemples d’architecture renaissance bien conservé transmis à un village d’Alsace Bossue.

418 ans, c’est son âge vénérable. Il a été construit vers 1598 et ressemble d’ailleurs beaucoup au presbytère de Sarrewerden, devenue mairie, monument historique, construit quelques années plus tôt. L’œil averti saura d’ailleurs identifier les baies typiques de cette époque avec leurs meneaux comprenant des congés à volutes sur des piedroits moulurés.

Proposé à la vente, c’était finalement l’ancienne équipe municipale qui en avait fait l’acquisition. Son projet avait le mérite de l’originalité : raser ce qui est probablement le bâtiment le plus intéressant du village. Des enjeux impérieux de stockage de tondeuses à gazon semblaient avoir raison des dimensions culturelle et esthétique de ces vieilles pierres.
Inquiète du devenir de cette bâtisse, l’ASMA s’est mise en relation avec la nouvelle équipe municipale en vue d’éviter cette issue dramatique pour le village et l’Alsace Bossue en général. A notre grand soulagement, les élus de Burbach réfléchissent désormais à trouver une alternative crédible afin que ce bâtiment puisse refaire partie intégrante de la vie locale. Ils seront notamment épaulés par le Parc Régional des Vosges du Nord dans cette nouvelle ambition.
L’ASMA remercie les élus de Burbach pour leur sens des responsabilités face à l’histoire et à des générations futures qui leurs sauront assurément gré d’avoir pu leur léguer ce bâtiment remarquable.

 

Vous aussi, devenez sentinelle de l'ASMA!

 http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-lessentinelles.html

 

Nous soutenir

Comme vous devez le savoir, l'ASMA, malgré son travail de terrain colossal et son expertise reconnue, ne reçoit aucune subvention et n'est composée que de bénévoles.
Aussi, il est indispensable que vous nous souteniez pour que l'aventure puisse continuer.
Depuis peu, il est possible d'adhérer en ligne ou même d'effectuer des dons.
Rejoignez-nous dans cette belle aventure, on compte sur vous!
L'équipe ASMA

Soutenir l'ASMA

http://asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-soutenirlasma.html

  

Formation

Une formation à ne pas manquer

Cela fait maintenant plusieurs années que cette formation est proposée sur le territoire alsacien.
Mais elle se déroule cette fois dans le Haut-Rhin - en collaboration avec le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges - et devient diplômante pour ceux qui le souhaitent.
Une reconnaissance largement méritée pour une formation de grande qualité organisée en 5 modules de 2 jours (70 heures) pour les acteurs de la rénovation du bâti ancien : architectes, ingénieurs, artisans, techniciens du bâtiment, maîtres d’ouvrage (publics et privés).

formation ecoreno
+ d'infos : http://www.insa-strasbourg.fr/fr/formation-quoteco-renovation-du-bati-ancienquot


Et partagez cette information autour de vous : le déficit de connaissance en matière de rénovation du bâti ancien porte gravement préjudice à nos maisons, et nous le constatons au quotidien. Perfectionner ses connaissances quand on est professionnel, c'est :
- participer à la sauvegarde de notre patrimoine
- valoriser des savoir-faire et des matériaux naturels et locaux
- réapprendre à comprendre, à analyser, à toucher, à bien faire
- s'ouvrir de nouveaux horizons plus valorisants et aux débouchés quasi-illimités
- disposer de connaissances globales et d'arguments permettant d'aborder sereinement une opération d'écorénovation de qualité.

 

Retour sur les derniers stands ASMA

Le salon Bio&Co à Strasbourg, toujours un franc succès

Comme chaque année, l'équipe de l'ASMA était présente au salon Bio&Co de Strasbourg du 29 Octobre au 1er Novembre 2016.
4 journées intenses, nécessitant un travail bénévole conséquent... Mais toujours un moment d'échanges et de rencontre très intéressant !
C'est en effet une précieuse occasion de faire connaitre l'Association, de promouvoir les matériaux et les artisans locaux... Le tout dans une ambiance franchement conviviale faite d'échanges et de franches rigolades.

asma salon bio&co
Un grand merci spécialement à Delphine & Ugo, nos valeureux organisateurs, à Jean ( https://www.facebook.com/Eb%C3%A9nisterie-RAPP-125613334286671) pour son aide précieuse, mais aussi à Sylvain Bisceglia ( http://www.bisceglia.fr/) & Pierre Seene (http://www.menuiserieseene.com/) venus nous prêter main forte.
Notons aussi l'aimable partenariat conclu entre l'ASMA et les organisateurs du salon : contre une publicité récurrente sur différents supports, l'ASMA dispose d'un stand gratuit.
Ce n'est pas négligeable pour une Association totalement bénévole comme la nôtre, et tous les salons ne fonctionnent pas de cette manière...
L'ASMA proposera même une conférence sur l'éco-rénovation pour le salon de l'Automne 2017.
Alors, merci à tous et à l'année prochaine!

Salon Maison&Travaux à Strasbourg

Sur proposition de MPF (Maisons Paysannes de France), nous avons participé au Salon Maison&Travaux de Strasbourg.
Le résultat de ce week-end, qui a duré 4 jours, est contrasté.
Explications.


LES MOINS
- L'ambiance et les exposants : On se serait cru dans un Leroy Merlin géant, entre des portes PVC ou alu, des jacuzzi, de la mousse polyuréthane et de l'ITE (Isolation Thermique Extérieure).... Difficile de noter "l'évolution des mentalités" dans un tel contexte.
- Ensuite, l'organisation a été confiée à une entreprise d'évènementiel, ce qui rendait le tout très froid, "cliché", bref, terriblement surfait.
- Comme vous le savez peut-être déjà, nous avons dû payer une petite fortune pour ce stand (plus de 1000€!!).
Comme MPF nous l'a proposé et était représenté, nous nous sommes partagés les frais. Hélas aucun membre des délégations voisines n'a pu nous rejoindre pour nous épauler dans l'organisation.
Mais c'est bien la première fois que l'on nous fait payer un stand, et ce sera la dernière.
Lors de l'organisation, nous avons essayé de leur expliquer qu'il était injuste qu'une Association, qui est entièrement bénévole et ne reçoit aucune subvention (et qui n'a rien à vendre...) paie le même prix qu'une entreprise; en vain..
Tous les autres salons le comprennent, et sont même adorables avec nous; là ce n'était pas le cas.
A la base, avec notre "tarif" nous n'avions même pas droit à l'électricité et à la lumière!!
- Maison&Travaux avait mis en place une "plateforme" avec des architectes-conseils gratuits... Encore fallait il qu'ils trouvent les architectes! Comme nous avons la chance d'avoir parmi les meilleurs d'Alsace en terme de restauration du bâti ancien, nous avons essayé de "négocier" leur présence bénévole contre une petite réduction du prix du stand; là encore en vain.
Et ils se comptaient sur les doigts d'une main ces architectes ce week-end... On n'en a pas vu Jeudi & Vendredi, et il y en avait seulement un seul hier... Alors que 6 ou 7 "tables archis" étaient préparées.
- Enfin, la fréquentation n'était pas du tout au rendez-vous, et les exposants faisaient grise mine.
Jeudi & Vendredi c'était le désert; seuls les exposants déambulaient entre les stands des autres exposants pour échanger quelques banalités et critiquer amèrement le Salon qu'on leur avait tant vanté.
Samedi matin c'était très calme, un petit peu plus rythmé le Samedi après midi.
On peut noter un regain d'intérêt le Dimanche, mais les mauvaises langues diront qu'elles ont été essentiellement attirées par la présence (toute proche) du salon Antiquités&Brocante, qui rencontre toujours un franc succès (et on le comprend...).

LES PLUS
- Tout de même l'occasion de très belles rencontres, de riches échanges et de franches rigolades.
- Les salons sont toujours un bon moment pour les bénévoles: cela permet de créer des liens, de plaisanter, de représenter l'Association, d'aller au devant d'un public sensible et intéressé.
- La naissance d'un nouveau logo qui a bien plu peut être?...

L'ASMA tient à remercier chaleureusement :
- Jean Rapp (de Ebénisterie Rapp), pour la réalisation de ce magnifique stand : le plus beau du salon!!!
- Delphine (membre du Comité qui restaure une très belle maison à Lampertsloch) & Ugo (notre trésorier), les inépuisables co-organisateurs sans qui ce salon n'aurait pu se faire.
- Jean-Christophe Brua, Architecte-conseil de l'ASMA et Architecte du Patrimoine, pour ses conseils avisés, sa bonne humeur et sa passion.
http://www.jcba.fr/l-agence/
- Marc Reiser-Deligny, pour son aide et son enthousiasme communicatif; responsable du groupe
https://www.facebook.com/groups/358927087465960
- Pierre Seene, menuisier spécialisé dans les fenêtres copies d'ancien
http://www.menuiserieseene.com/fenetres_a_l_ancienne_574.htm
- Sylva Brucker, Architecte-Conseil de l'ASMA pour son aide & sa gentillesse
- Dominique Harster, Architecte venue à notre rencontre et qui a passé l'après-midi avec nous
- Gilbert Kuntz et Daniel Munsh, membres du Comité
- Sylvain Bisceglia, artisan de talent spécialiste des enduits à la chaux, pour son aide précieuse
http://www.bisceglia.fr/

Petit clin d'oeil à nos amis des " Point Info Energie " et " Oktave" qui on su prêcher la bonne parole à l'entrée du salon (nous n'en avions pas les moyens, nous étions tout au fond à gauche).
http://www.energivie.info/page/espaces-info-energie

LE BILAN
On ne peut pas toujours tout parier sur "une marque", il faut aussi lui apporter un contenu qualitatif.
On ne refera plus ce salon : coût scandaleux pour une association, ambiance et stands décevants, peu de fréquentation... C'est pas mal d'être les "ASMASTERIX" au milieu du "prêt à consommer" mais le jeu n'en vaut pas la chandelle.
En revanche, c'est comme à chaque salon une très belle réussite humaine et c'est cela qu'on retiendra : un magnifique stand ayant demandé des dizaines d'heures à un menuisier ébéniste très talentueux, des bénévoles présents pour s'entraider, pour échanger, pour transmettre bénévolement.
L'équipe de l'ASMA est fière et honorée d'être entourée par une si belle énergie, faite d'expertise reconnue et de passion sincère.

A bientôt dans l'aventure !

maisons_travaux

A découvrir

Le nouveau dépliant est là...

C'est un projet de longue date... Enfin réalisé!

depliant_ASMA_FINAL_page1depliant_ASMA_FINAL_page2
La commission Communication a créé un tout nouveau flyer : présentation des intérêts du bâti ancien, des actions de l'ASMA, un ton résolument moderne et un style épuré : tout le monde va se l'arracher!
Vous souhaitez vous en procurer pour le distribuer aux associations locales, à vos élus, aux habitants de votre village?
Contactez-nous !

Une nouvelle rubrique sur notre site !

Depuis peu, l'ASMA a mis en place sur son site internet une rubrique "bonnes adresses"
http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-bonnesadresses.html
Celle-ci n'en est qu'à ses débuts; elle a pour ambition de répertorier les hébergements et restaurants ayant conservé un caractère patrimonial.

site internet bonnes adresses
Ceci est une belle occasion de valoriser ces démarches de conservation et de valorisation, mais aussi de montrer qu'une exploitation commerciale associée à une restauration qualitative est bel et bien possible.
Vous souhaitez nous en suggérer?
N'hésitez surtout pas!
contact@asma.fr

 

Maisons Primées

Comme vous devez le savoir, chaque année lors de son Assemblée Générale, l'ASMA sillonne un canton afin d'y repérer les plus belles restaurations (n'oublions pas qu'il est aussi possible de proposer des maisons hors-canton).
Celles-ci sont donc récompensées d'une médaille d'argent ou d'or.
Hélas, elles n'étaient pas vraiment présentes sur notre site internet... Une rubrique a donc été créée : http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-pagerecompenses.html
Elle doit être enrichie, mais vous pouvez déjà y jeter un oeil pour vous faire une idée.
N'hésitez pas à nous signaler toute petite erreur éventuelle que vous noteriez.

maisons primées

Annonces

Focus à Colmar

"Zum Guat Lawa", "A la bonne vie", c'est un petit appartement lumineux & cosy situé dans les combles d'une maison à colombages, au coeur de Colmar.
Restauré par des membres ASMA qui nous prouvent qu'allier authenticité et modernité est autant affaire de compétences que de sensibilité... C'est le repère parfait pour découvrir, pour des vacances ou un week-end, cette ville magnifique et ses environs.

colmar 1colmar 2
Et il reste encore quelques disponibilités pour la période des marchés de Noël...
A suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/ZumGuatLawa/
Et pour les réservations : https://www.airbnb.fr/rooms/15341713

Une perle d'authenticité à vendre à Uhrwiller

Il a de quoi nous enthousiasmer, ce corps de ferme! Il a gardé sa cohérence, son authenticité, bref il est en grande partie "dans son jus"! Et c'est comme ça qu'on aime les trouver, quand leur âme est intacte et qu'ils n'attendent qu'une main experte, courageuse, sensible et amoureuse pour révéler tout leur potentiel.

Uhrwiller
Voici le lien de l'annonce : https://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/1031611111.htm?ca=1_s
Bien sûr, ce corps de ferme mérite d'être restauré à bien des niveaux, mais l'ASMA est là pour vous conseiller, ne l'oubliez pas.
+ de photos : https://www.facebook.com/associationpourlasauvegardedelamaisonalsacienne/photos/?tab=album&album_id=771453656327272

Carnet d'adresses

Entreprises et artisans, pour nous soutenir et mieux vous faire connaître, vous pouvez maintenant nous confier des annonces ! Nos conditions.

 seene_nov

 

Vous souhaitez réagir , contribuer , signaler : 

N’hésitez pas, contactez-nous.

ASMA
BP 90032
67270 HOCHFELDEN

blattel@asma.fr

07 86 20 53 88

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos lettres d'information, cliquez sur ce lien.

Courrier: ASMA  BP 90032 67270 HOCHFELDEN  Téléphone: 07 86 20 53 88  -  Courriel: contact@asma.fr
  © 2012 ASMA  |  mentions légales    réalisation : agence web unicréa