Voici la lettre qui a été émise à l'attention de Madame le préfet de Région concernant la "Maison Greder".
Cette version contient quelques adaptations au présent format web, mais vous pouvez trouver l'originale au format pdf en fin de page.
Ont aussi été mis en copie de ce courrier, les principaux responsables politiques alsaciens, la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), les ABF (Architectes des Bâtiments de France), ainsi que les médias.

Vous trouverez en fin d'article deux lettres associées de la SCMHA et la FSHAA qui ont également été envoyées au maire de Geudertheim.

Mise à jour du 14/06/2020 : Suite à la décision du tribunal (), nous mettons également en ligne (en fin d'article également) les lettres de soutien liées au présent sujet, ainsi qu'une nouvelle lettre ouverte à l'attention de F. Bierry (président du Conseil départemental du Bas-Rhin).

Alerte sur la démolition programmée de la « Maison Greder » à Geudertheim

Madame le Préfet de région,

Notre association créée en 1972 s'attache à sauvegarder les maisons alsaciennes qui contribuent grandement au rayonnement culturel et économique de l'Alsace.

Tous les candidats aux dernières élections municipales ont mentionné comme objectif dans leur programme la valorisation du patrimoine bâti et de l'environnement. Ce fut le cas dans la commune de Geudertheim où monsieur le maire Pierre Gross a été réélu dès le premier tour du 15 mars dernier.

Néanmoins, malgré son engagement affiché de protection du patrimoine, un arrêté municipal du 13 mars 2020, pris à la veille du confinement général, a autorisé la démolition, bien qu'en bon état structurel, de la plus ancienne maison à colombage datée de 1662 située au coeur du village, afin de construire une école maternelle et un périscolaire.

L'éducation est certes une priorité, mais en l'espèce, une solution autre que la perte irrémédiable d'un patrimoine communal existe, en intégrant sans difficultés cette rare maison du 17ème siècle dans le projet du futur groupe scolaire, vu sa petite taille par rapport à l'emprise du projet.

Lors d'un entretien le 30 avril, l'un de nos adhérents, habitant du village et ancien conseiller municipal a tenté sans succès d'obtenir de monsieur le maire le retrait de son arrêté et de remettre le projet à l'étude en concertation avec toutes les parties prenantes.

Chose rarissime pour une maison paysanne, son histoire tout comme celle de ses propriétaires successifs depuis précisément 358 ans a pu être retracée par monsieur Michel Knittel, habitant et historien du village, dans un article remarquablement documenté mis en ligne sur notre site asma.fr dont nous vous invitons à prendre connaissance. (cf. cet article)

L'émoi dans le village bien que « confiné », suscité par cette disparition programmée à brève échéance, nous a conduits à déposer le 6 mai dernier un recours en annulation de l'arrêté du permis de démolir auprès du Tribunal administratif de Strasbourg, qui aura donc à se prononcer en temps voulu.

Une page entière a été consacrée aux dernières actions de l'ASMA et notamment à ce recours en justice dans la livraison des DNA du dimanche 17 mai dernier (voir ici). Dans l'entretien qu'il a accordé à la journaliste, monsieur le maire a clairement réitéré, en des termes sans équivoque, son refus de reconsidérer sa décision.

L'ASMA se doit de souligner qu'il est évident que ce projet de démolition est en contradiction flagrante avec les objectifs affichés du PLU et du PADD de la commune, tout comme avec les actions menées par la Communauté de communes de la Basse Zorn pour faire rayonner le patrimoine bâti et le patrimoine culturel alsacien, promu par ailleurs par la Musique Paysanne de Geudertheim et par la troupe de théâtre dialectal de la commune.

De plus, le projet architectural retenu pour la construction de cet ensemble scolaire dénaturera à jamais le coeur et l'âme du village. Il est d'autant plus paradoxal de se trouver dans une telle situation alors que, le 29 octobre 2019, à l'occasion de la présentation des lauréats du concours d'idées « La maison alsacienne du 21e siècle », le Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin avait déclaré dans une intervention remarquée sur France 3 Alsace : « Aujourd'hui, il est indispensable de proposer une nouvelle approche architecturale, urbaine et sociétale ».

Par ailleurs, la revue professionnelle du BTP, « le Moniteur », avait dans son numéro daté du 29 novembre 2019 rapporté les propos du Président Frédéric Bierry qui s'alarmait à juste titre que : « 300 à 400 maisons alsaciennes disparaissent chaque année. A ce rythme, nous n'aurons bientôt plus de communes alsaciennes au Village préféré des Français ».

C'est d'autant plus grave que dans le cas d'espèce, c'est le premier magistrat d'une commune dont par nature, il n'a que « momentanément », pour quelques années, la charge, qui donne le mauvais exemple. Comment dès lors sensibiliser la population en général, et les jeunes en particulier, sur la nécessité de protéger le patrimoine historique de nos villages ?

Il est exceptionnel que l'ASMA contacte directement de la sorte les femmes et les hommes politiques de notre région, mais nous pensons que l'affaire est d'importance et que votre intervention est plus que jamais nécessaire.

En raison de votre attachement bien connu à la défense du patrimoine, nous vous serions extrêmement reconnaissants de bien vouloir user de votre influence afin de convaincre monsieur le maire de Geudertheim de bien vouloir reconsidérer ce funeste projet de démolition.

Les architectes du patrimoine et les ingénieurs de notre association sont prêts à apporter bénévolement leur contribution pour trouver les moyens d'intégrer cette maison datée de 1662 dans le projet envisagé.

En vous remerciant pour votre intervention et, dans l'attente de vous lire, recevez Madame le Préfet de région, l'expression de notre haute considération.

Le Président de l'ASMA

Fichiers liés :

L'original de la lettre : 

Lettre associée de la SCMHA* : 
* Société pour la Conservation des Monuments Historiques d'Alsace

Lettre associée de la FSHAA* :
* Fédération des Sociétés d'Histoire et d'Archéologie d'Alsace

Lettre du Conseil Culturel d'Alsace : 

Lettre de Nicolas Mengus : 

Lettre de la SCMHA à F. Bierry : 

Nouvelle lettre de la FSHAA : 

Lettre ouverte de Georges BISCHOFF adressée aux DNA : 

Nouvelle lettre ouverte de l'ASMA :